Please upgrade your browser to ensure an optimum experience
or click on Compatibility View.

1 800 463-4310

Dix troubles médicaux qui peuvent influer sur le rendement au travail

Vous avez un entretien avec un candidat à un poste critique pour la sécurité et vous remarquez qu’il semble ne pas avoir de poigne lorsqu’il vous serre la main. Il est peut-être nerveux ? Vous n’en tenez pas compte puisqu’il a dit avoir passé son dernier examen médical. Ce que vous ignorez, c’est que son dernier emploi a provoqué chez lui la maladie des vibrations. Si elle n’est pas diagnostiquée et traitée, cette maladie peut empirer et réduire la capacité d’occuper un poste critique pour la sécurité de façon sûre et efficace. Voici neuf autres troubles de santé courants qui pourraient avoir le même effet s’ils ne sont pas réglés :

1. Hypertension non diagnostiquée ou mal maîtrisée

On parle aussi de haute pression artérielle. Les signes et symptômes comprennent les maux de tête, les sensations de faiblesse, les vertiges, l’acouphène (bourdonnement ou sifflement d’oreilles), l’altération de la vision et l’évanouissement. En ne traitant pas ce trouble adéquatement, le travailleur pourrait poser un risque pour la sécurité s’il devenait subitement invalide. Il pourrait aussi s’absenter plus souvent pour des raisons de maladie ou se retrouver en congé d’invalidité.

2. Diabète non diagnostiqué ou mal équilibré

Un diabète mal équilibré peut provoquer l’hyperglycémie ou l’hypoglycémie, ce qui cause une fatigue extrême. S’il n’est pas bien traité, le diabète peut également entraîner une perte de vision, l’évanouissement ou même une crise. Cela peut poser un risque pour l’employé, ses collègues et(ou) le public, surtout si l’employé doit conduire ou utiliser des machines.

3. Rythme cardiaque irrégulier

Parmi les signes de ce trouble, notons le malaise pulmonaire, les étourdissements ou les sensations de vertige, l’évanouissement, l’essoufflement et une sensation de grande fatigue ou de faiblesse. Comme dans le cas du diabète et de l’hypertension, si vos travailleurs présentent ces symptômes lorsqu’ils s’acquittent de tâches critiques pour la sécurité, ils pourraient courir des risques ou mettre les autres en danger.

4. Hernies

Une hernie, c’est-à-dire une « rupture », est caractérisée par une protrusion de tissu dans une partie d’un organe. Cela peut provoquer une douleur d’intensité variable et, si un membre de votre entreprise est atteint d’une hernie non diagnostiquée et exécute des tâches exigeantes sur le plan physique, le fait de soulever de lourdes charges pourrait empirer le problème. Les cas graves peuvent nécessiter une chirurgie.

5. Amplitude de mouvement limitée

L’amplitude de mouvement limitée signifie qu’une articulation ou une partie du corps ne peut pas effectuer des mouvements normaux. Si vous engagez quelqu’un sans déceler et corriger cette déficience, vous pourriez faire augmenter les coûts d’indemnisation des accidents du travail payés par votre entreprise parce que l’employé pourrait courir un risque accru de blessure au travail.

6. Problèmes de médication potentiels Si vous embauchez quelqu’un sans savoir qu’il prend des médicaments pour une maladie ou une blessure, vous ne savez pas si les effets secondaires possibles nuisent à sa capacité d’exécuter les tâches critiques pour la sécurité de façon sûre. Par exemple, certains sédatifs sur ordonnance peuvent ralentir la fonction cérébrale normale, ce qui peut se traduire par la fatigue, la désorientation et le manque de coordination.

7. Faible acuité visuelle

Vous ne pouvez pas savoir que le travailleur que vous venez d’embaucher a une faible acuité visuelle rien qu’en le regardant. S’il occupe un poste critique pour la sécurité, son incapacité de bien voir ou de reconnaître les couleurs pourrait causer une erreur dangereuse dans l’utilisation de machinerie lourde. Sa vision doit être conforme aux normes de sécurité.

8. Faible acuité auditive

Si vous engagez un candidat qui semble dur d’oreille mais ne déterminez pas son exposition passée au bruit industriel avant qu’il ne commence à travailler pour vous, vous pourriez finir par payer pour une perte auditive antérieure. Les demande d’indemnisation d’accident de travail liées à l’exposition au bruit sont à la hausse au Canada, et les employeurs devraient faire bien attention à la santé auditive de leurs travailleurs.

9. Maux de dos chroniques

Ces douleurs persistent ou progressent sur une longue période. Si vous embauchez une personne qui souffre de maux de dos chroniques pour soulever de lourdes charges ou exécuter d’autres tâches trop épuisantes, son état pourrait s’aggraver au point d’entraîner des blessures supplémentaires. Lorsque vous embauchez quelqu’un, il est important de déterminer si le travailleur a des maux de dos parce qu’il pourrait avoir besoin de mesures d’adaptation. Repérez ces signes d’avertissement avant qu’ils coûtent cher à vos employés et à votre entreprise. Pour savoir quelles évaluations et quels examens médicaux aux fins d’emploi peuvent vous aider à reconnaître ces problèmes de santé, communiquez avec nous !