Please upgrade your browser to ensure an optimum experience
or click on Compatibility View.

1 800 463-4310

Les stéroïdes anabolisants : un problème pour les employeurs en milieu de travail à risques pour la sécurité ?

Certains employeurs ont exprimé récemment des préoccupations en ce qui a trait à l’utilisation potentielle de stéroïdes anabolisants par des travailleurs qui occupent un poste à risques pour la sécurité. Ces stéroïdes sont-ils sûrs ? Légaux ? Exigent-ils une ordonnance ? Les entreprises peuvent-elles en faire le dépistage ? Le présent article répond à ces questions.

Que sont les stéroïdes anabolisants et à quoi servent-ils ?

Les stéroïdes anabolisants sont naturellement présents dans l’organisme et peuvent être prescrits pour le traitement de certains troubles médicaux. Cependant, ils peuvent aussi être obtenus de façon illégale, et utilisés à mauvais escient et de façon abusive, habituellement pour la musculation et(ou) l’amélioration du rendement ou de l’apparence physique.

L’utilisation de stéroïdes anabolisants sans ordonnance est-elle légale ?

À l’exception des crèmes pour la peau contenant une très faible quantité d’hydrocortisone qui sont en vente libre, tous les stéroïdes exigent une ordonnance au Canada. Une preuve d’ordonnance de la pharmacie ou du médecin prescripteur devrait être obtenue pour déterminer si l’utilisation de stéroïdes est autorisée et valable du point de vue médical.

Quels effets les stéroïdes anabolisants utilisés à mauvais escient ou de façon abusive peuvent-ils avoir sur les travailleurs qui occupent un poste à risques pour la sécurité ?

Les stéroïdes anabolisants risquent de provoquer des sautes d’humeur extrêmes et des crises de colère (« rage stéroïdale ») qui peuvent entraîner la violence. Des chercheurs ont également remarqué que les utilisateurs peuvent avoir des accès de délire ou un jugement affaibli parce qu’ils se sentent invincibles. Les gens qui consomment des stéroïdes anabolisants de façon abusive peuvent éprouver des symptômes de sevrage, dont la fatigue et l’insomnie, lorsqu’ils cessent d’en prendre. Les suppléments de testostérone peuvent également causer d’autres problèmes de santé et contribuer à l’apparition du cancer de la prostate. Il est également bon de noter que l’utilisation combinée de stéroïdes et d’autres médicaments peut provoquer une série d’effets secondaires nuisibles pour la sécurité au travail.

Les laboratoires canadiens peuvent-ils faire le dépistage des stéroïdes ?

Nous connaissons peu de laboratoires hautement qualifiés qui font le dépistage des stéroïdes anabolisants en Amérique du Nord. Au Canada, le laboratoire désigné par le Comité olympique fait un dépistage de qualité de ces drogues, et il existe également des laboratoires qui le font aux États-Unis. Cependant, d’après notre expérience, l’accès aux services offerts par ces laboratoires peut parfois être difficile, et les tests sont coûteux. Le délai de traitement est d’environ dix jours, mais varie d’un laboratoire à l’autre.

En plus de la difficulté de trouver un laboratoire qualifié pour le dépistage des stéroïdes anabolisants, l’examen des résultats de ces tests par un médecin examinateur est complexe et exige un niveau d’expertise qui dépasse celui des programmes de base pour le dépistage de drogue au travail. Ainsi, les services de médecins examinateurs sont souvent donnés en sous-traitance à un petit nombre de médecins qualifiés des États-Unis ou du Canada qui ont l’habitude de traiter des cas de stéroïdes, et les coûts que cela entraîne peuvent être élevés.

Les employeurs qui désirent intégrer le dépistage des stéroïdes à leur politique d’entreprise peuvent communiquer avec nous pour obtenir des renseignements supplémentaires sur les prix.

Les employeurs devraient-ils faire le dépistage des stéroïdes ?

Avant de décider de faire le dépistage des stéroïdes, les employeurs peuvent surveiller certains signes qui pourraient indiquer une utilisation excessive de stéroïdes. Si quelqu’un démontre un changement de personnalité (agressivité ou manque d’attention), ou encore s’il ne semble pas dans son assiette et est de plus en plus musclé, c’est peut-être parce qu’il utilise des stéroïdes de façon abusive ou à mauvais escient.

Si vous croyez qu’un employé a un problème de consommation de stéroïdes au travail, DriverCheck recommande de commencer par lui faire subir un examen médical et de collaborer avec son médecin personnel pour déterminer s’il utilise des médicaments non autorisés.

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, le dépistage des stéroïdes est possible, mais ce type de test exige une expertise que peu de laboratoires et de médecins examinateurs possèdent. Le laboratoire doit être en mesure d’effectuer une analyse précise pour détecter exactement les produits chimiques présents, et des scientifiques et des médecins examinateurs expérimentés dans le domaine doivent pouvoir déterminer si quelqu’un utilise une préparation de stéroïdes de source externe par opposition au mélange d’hormones qui est naturellement présent dans l’organisme. Les coûts et le délai de traitement associés à ces tests ainsi que la difficulté de trouver l’expertise nécessaire peuvent se révéler prohibitifs pour la plupart des employeurs. C’est pourquoi DriverCheck recommande de ne faire le dépistage des stéroïdes que si vous avez épuisé toutes les autres méthodes et n’avez pas réussi à cerner le problème.

Avez-vous trouvé cet article utile ? Faites-le-nous savoir en publiant vos commentaires ou communiquez avec nous si vous désirez obtenir des renseignements supplémentaires sur les stéroïdes anabolisants et les risques associés à la consommation de ces drogues au travail.