Please upgrade your browser to ensure an optimum experience
or click on Compatibility View.

1 800 463-4310

Quatre éléments à surveiller lorsqu’on évalue la fatigue du conducteur

Bon nombre d’entre nous sont épuisés ou surmenés. Ce type de fatigue se corrige souvent par un sommeil prolongé. Cependant, la fatigue chronique est tout autre. C’est un état constant de lassitude qui s’installe avec le temps et qui réduit l’énergie et la capacité mentale petit à petit. Comment fait-on la distinction entre les deux ? Ce n’est pas facile. Vous découvrirez toutefois dans le présent article certains signes et éléments déclencheurs qui pourraient vous aider à déterminer si la fatigue chronique est un problème à votre lieu de travail.

  1. Symptômes physiques : Courbatures ou douleurs musculaires, maux de tête, étourdissements, perte d’appétit, faiblesse musculaire, incoordination main-œil, réflexes lents, temps de réaction prolongé et vision floue. Les travailleurs fatigués ont également tendance à être plus souvent malades parce que leur système immunitaire ne fonctionne pas bien.
  2. Symptômes mentaux et affectifs : Difficulté à prendre des décisions, irritabilité ou humeur changeante, dépression ou anxiété, erreurs de jugement, étourderie, manque de mémoire, perte de mémoire à court terme et manque de concentration.
  3. Éléments déclencheurs liés au travail : Longs quarts de travail, heure des quarts de travail (p. ex. quart de nuit), période de récupération insuffisante entre les quarts de travail, pauses insuffisantes durant les quarts de travail, tâches ennuyantes et répétitives, et tâches exigeantes sur le plan physique.
  4. Éléments déclencheurs non liés au travail : Piètre qualité du sommeil, perte de sommeil, besoins familiaux, occupation d’emplois multiples, temps de déplacement pour se rendre au travail et en revenir, et troubles du sommeil (l’apnée du sommeil étant le plus courant).

Si vos travailleurs montrent des signes de fatigue et que vous ne faites rien, leur santé (la fatigue peut être le symptôme d’un trouble sous-jacent) et leur sécurité, et la sécurité des autres pourraient être à risque, surtout s’ils exercent des tâches critiques pour la sécurité. Faites subir un test de dépistage des troubles du sommeil à vos travailleurs, ou demandez un examen par un spécialiste du sommeil. Des services de gestion de la fatigue peuvent également permettre de prévoir le degré de fatigue professionnelle associée à des quarts de travail précis chez un employeur. D’après les résultats, vous pouvez modifier le tableau de service et les activités pour réduire les périodes de l’horaire de travail à haut risque. Si vous avez besoin d’aide pour régler un problème de fatigue au travail ou si vous avez des questions sur les signes et éléments déclencheurs, n’hésitez pas à communiquer avec nous !