Please upgrade your browser to ensure an optimum experience
or click on Compatibility View.

1 800 463-4310

Consommation de drogues et d’alcool

  • Un rapport de 2009 révèle que la consommation abusive, en particulier la consommation d’alcool, est un problème chronique au sein de la main-d’œuvre de l’industrie pétrolière et gazière du Canada et que le recours à un programme d’aide aux employés (PAE) en raison de l’abus d’alcool a augmenté de 481 % sur une période de trois ans.1

  • Une étude auprès de conducteurs traités dans un centre de traumatologie de Toronto pour des blessures subies lors d’une grave collision indique que d’après les tests de dépistage, 41 % d’entre eux avaient consommé de la drogue, et 35 %, de l’alcool.2

  • En Alberta, la consommation d’alcool et de drogues coûte aux entreprises et à l’industrie plus de 2,8 milliards de dollars par année en raison de la baisse de productivité. Si elle n’est pas traitée, la consommation abusive contribue à des pratiques de travail non sécuritaires, à des accidents, à une hausse du risque de blessure, à la dépression, au stress, à la baisse de moral et à d’autres problèmes affectifs, à l’accroissement de l’absentéisme, ainsi qu’à la hausse des coûts d’indemnisation des accidents du travail et d’assurance.3

  • Selon un sondage récent mené auprès d’employeurs de l’Alberta, une forte proportion d’employeurs (79 %) affirme que le dépistage est « très » ou « assez » efficace pour réduire les problèmes d’alcool au travail. Les résultats sont encore plus élevés en ce qui a trait au dépistage de drogues : 87,3 % des employeurs ont constaté un effet positif.4

  • Une étude menée en 2002 révèle que les entreprises de construction qui effectuent des tests de dépistage de drogues ont réduit le taux de blessures de 51 % dans les deux ans suivant la mise en œuvre du programme de dépistage, passant d’un taux de 8,9 à 4,4 blessures par
    200 000 heures de travail.5

  • Près de 40 % des décès attribuables à un accident du travail et 47 % des accidents professionnels aux États-Unis peuvent être liés à la consommation d’alcool et à l’alcoolisme.6

 


1. JACKSON, Marla. (2009). Health and Wellness Trends in the Oil and Gas Sector: Insights from The Shepell·fgi Research Group. Shepell·fgi.
2. BEASLEY, Erin et BEIRNESS, Doug. (2011). La consommation de drogues des conducteurs mortellement blessés au Canada (2000-2008). Centre canadien de lutte contre les toxicomanies.
3. EVANS, Mark. Addictions site set to help. Alberta Health Services, 28 mai 2013. Web, 23 juillet 2013.
4. THOMPSON, Angus H., JACOBS, Philip et DEWA, Carolyn S. (2011). The Alberta Survey of Addictive Behaviours and Mental Health in the Workforce: 2009. Institute of Health Economics.
5. PHARE, Stephanie, BERGERMAN, Lisa et BARRON, Gary. (2010). Workplace addiction and mental health in the construction industry: Literature synthesis. Alberta Health Services – Addiction and Mental Health.
6. LYNDS, Corinne. Combatting alcohol and drug use in the workplace. Canadian Manufacturing, 14 octobre 2009. Web, 23 juillet 2013.