Please upgrade your browser to ensure an optimum experience
or click on Compatibility View.

1 800 463-4310

Tout ce que vous devez savoir sur l’apnée du sommeil

Il est bien connu que les troubles chroniques comme la cardiopathie et le diabète peuvent coûter très cher aux entreprises. Et si nous vous disions que le ronflement devrait être ajouté à cette liste ? Le ronflement est l’un des principaux signes d’apnée obstructive du sommeil (AOS), un trouble du sommeil très répandu qui contribue à de nombreux troubles médicaux et qui touche plus de 858 000 adultes au Canada.[1]

L’AOS est caractérisée par un affaissement des voies respiratoires supérieures qui empêche l’air de se rendre aux poumons. Cela provoque une baisse du taux d’oxygène dans le sang et une réaction du cerveau qui réveillent la personne pour qu’elle recommence à respirer. Ce phénomène peut se produire plusieurs fois durant la nuit et entraîner une fatigue et une léthargie chroniques. Pour les employeurs, cela signifie une productivité inférieure, des jours de travail perdus et un sérieux risque pour la sécurité.

Le problème d’apnée du sommeil a un effet cumulatif

L’AOS contribue à l’obésité. Même les gens qui font de l’exercice n’obtiennent pas les résultats désirés si leur sommeil est perturbé. En plus de favoriser une prise de poids, l’AOS peut entraîner l’hypertension artérielle, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, des brûlements d’estomac la nuit, une baisse de libido ou l’impuissance ainsi que la dépression. Des études démontrent que l’AOS est liée à un risque accru d’absence-maladie et de prestations d’invalidité, et les chercheurs insistent sur la nécessité pour les employeurs de dépister ce trouble chez leurs travailleurs.[2]

L’apnée du sommeil peut être traitée

Des outils de dépistage permettent d’évaluer les risques d’apnée du sommeil chez vos travailleurs. Un examen du sommeil détermine si le travailleur souffre du trouble et, une fois le diagnostic établi, le traitement peut commencer. Le traitement le plus courant est la pression positive expiratoire, qui empêche le blocage des voies respiratoires supérieures et facilite la respiration.

Le traitement de l’apnée du sommeil vous fera économiser à long terme

Le traitement des travailleurs peut améliorer leur état de santé, atténuer considérablement les risques pour la sécurité et réduire les coûts que vous devez payer. Dans le cadre d’une étude réalisée par Waste Management, on a comparé les conducteurs traités avec les conducteurs non traités et on a constaté des coûts totaux inférieurs du régime d’assurance-maladie, un nombre inférieur d’absences causées par une invalidité de courte durée et un taux inférieur de sinistres d’invalidité de courte durée chez les conducteurs traités. Le programme de dépistage de l’apnée du sommeil coûte 3 000 $ par travailleur à l’entreprise mais il lui fait économiser 6 000 $ par employé sur le régime d’assurance-maladie et les coûts d’invalidité au cours d’une période de deux ans.

La première étape est de connaître la prévalence de l’apnée du sommeil et le problème coûteux qu’elle peut représenter pour vos travailleurs et votre entreprise. Il est maintenant temps de voir si vos employés en souffrent.

DriverCheck peut sensibiliser les gens à l’importance du dépistage et déterminer qui est à risque. Notre programme comprend aussi l’élaboration de politiques, le diagnostic de l’apnée du sommeil, le traitement et l’encadrement / le suivi de l’adhésion. Si vous désirez en savoir davantage sur ce trouble ou sur la mise en œuvre d’un programme de gestion de l’apnée du sommeil, communiquez avec nous !


[1] Agence de la santé publique du Canada. (2010). Points saillants de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2009 — Réponse rapide sur l’apnée du sommeil.

[2] SJOSTEN, N, M KIVIMAKI, T OKSANEN et  coll. « Obstructive sleep  apnea syndrome as a predictor of work disability ». Respiratory medicine. Juillet 2009 ; 103(7) : 1047-1055.