Please upgrade your browser to ensure an optimum experience
or click on Compatibility View.

1 800 463-4310

Votre entreprise devrait-elle faire le dépistage de drogues autres que les cinq du panel standard ?

Compte tenu de la stratégie nationale adoptée par Ottawa pour s’attaquer à la consommation abusive de médicaments sur ordonnance, certains employeurs se demandent s’ils doivent faire de même. Le dépistage des médicaments sur ordonnance et d’autres drogues en milieu de travail en plus des cinq drogues du panel standard peut être efficace et nécessaire dans bien des cas car il peut aider à cerner des risques potentiels pour la sécurité qui passeraient inaperçus autrement. Le présent article vous aidera à prendre une décision éclairée en ce qui a trait au dépistage de drogues supplémentaires.

Détermination du besoin de dépistage de drogues autres que celles du panel standard

La première étape consiste à déterminer s’il existe un besoin clairement défini de faire le dépistage de drogues supplémentaires. Demandez-vous pourquoi vous désirez ajouter au panel standard de cinq drogues :

  • Y a-t-il un risque associé à la consommation de ces autres drogues ?
  • Le travail exécuté à votre entreprise est-il si critique pour la sécurité que vous désirez vous assurer que vos employés n’utilisent pas d’autres médicaments sur ordonnance ou en vente libre courants qui pourraient nuire à la sécurité ?
  • Avez-vous constaté au travail ou au sein de la collectivité des signes de consommation abusive de médicaments ou d’autres drogues non détectés par le panel standard de cinq drogues ?
  • Votre politique d’entreprise ou votre convention collective appuie-t-elle l’utilisation d’autres panels de dépistage de drogues ?

Pour certains employeurs, l’exigence de dépistage de drogues autres que les cinq du panel standard vient d’une société mère internationale qui applique ses politiques à ses divisions canadiennes ou est une exigence imposée aux entrepreneurs.

Quelles sont les différents panels offerts ?

Les laboratoires d’analyse et les trousses d’analyse au point de service offrent des panels de dépistage étendu (qui peuvent être utilisés seulement par les employeurs qui ne sont pas assujettis aux règlements du département des Transports américain).

Il règne au sein de l’industrie du dépistage de drogues une certaine confusion à l’égard de ce qui constitue un panel de cinq, de sept, de dix et de douze drogues :

  • Panel standard de cinq drogues : marijuana, cocaïne, opiacés (codéine, morphine, héroïne), PCP (phencyclidine) et amphétamines (amphétamine, méthamphétamine, ecstasy)

Au-delà du panel standard de cinq drogues et sous réserve de l’offre des laboratoires de dépistage et des fabricants de trousses de dépistage au point de service, il est possible de faire le dépistage de différentes substances appartenant aux familles de drogues générales comprises dans le panel standard ou dérivées d’autres familles. Voici des exemples courants de ces autres drogues :

  1. Oxycodone (opiacé semi-synthétique non compris dans les opiacés du panel standard)
  2. Benzodiazépines
  3. Barbituriques
  4. Méthadone
  5. Propoxyphène

Le panel de dix à douze drogues comprend le plus souvent les drogues détectées par le panel standard en plus d’une partie ou de la totalité des drogues indiquées dans la liste ci-dessus.

Cette liste n’est toutefois pas exhaustive et, sous réserve des tests scientifiques existants, les employeurs peuvent ajouter des catégories de drogues à leur panel de dépistage. Certains employeurs exigent une analyse toxocologique complète, qui peut déceler plus de vingt drogues et(ou) métabolites de drogues, entre autres les médicaments suivants :

  • Mépéridine
  • Diphenhydramine / dimenhydrinate
  • Phénylpropanolamine
  • Éphédrine / pseudoéphédrine
  • Nortriptyline
  • Désipramine
  • Doxépine
  • Citalopram
  • Topiramate
  • Gabapentine
  • Méthylphénidate
  • Phénothiazines
  • Fluoxétine / norfluoxétine

Recommande-t-on des trousses toutes faites ou des trousses personnalisées pour les tests au point de service ?

Cela dépend des drogues à dépister. Les trousses personnalisées sont habituellement plus chères. Les panels de dix ou de douze drogues prédéterminées sont aussi efficaces, mais vous devriez revoir ces panels périodiquement pour vous assurer que les drogues qu’ils détectent existent encore. Les fabricants créent les trousses en fonction des drogues ou des médicaments qui, selon eux, sont le plus souvent consommés à mauvais escient ou de façon abusive et il arrive que certains panels soient périmés parce que des drogues ou des médicaments ne sont plus fabriqués ou ne sont plus en vente dans la rue. Le propoxyphène, qui ne se fabrique plus au Canada, en est un exemple.

Comment les laboratoires font-ils le dépistage des drogues autres que celles du panel de cinq drogues ?

Dans la mesure du possible, les laboratoires d’analyse agréés par le HHS (département de la Santé et des Services sociaux américain) ont recours à la science la plus évoluée (y compris au test de dépistage par essai immunologique et au test de confirmation par spectrométrie de masse) pour faire le dépistage des autres drogues, ce qui reflète les méthodes du programme de dépistage conformément aux règlements du DOT, méthodes considérées comme l’étalon de référence.

Combien coûte un panel de dépistage étendu ?

Bien que les prix varient selon le fournisseur, la différence de coût direct entre un panel de cinq drogues et un panel de dépistage étendu est en général relativement légère (cela dépend toutefois du nombre de drogues supplémentaires à dépister et de la méthode d’analyse, soit en laboratoire ou à l’aide d’une trousse de dépistage au point de service).

Les entreprises devraient être conscientes des frais indirects associés à un programme de dépistage étendu. Par exemple, si le dépistage de drogues supplémentaires entraîne une hausse des résultats non négatifs, votre entreprise encourra des frais supplémentaires pour la confirmation en laboratoire et les services d’un médecin examinateur, et elle pourrait être forcée de payer des remplaçants (si des employés doivent être retirés de leurs fonctions après un test non négatif). C’est à vous, en tant qu’employeur, de déterminer si les avantages compensent les coûts.

Si vous désirez en savoir davantage sur le dépistage de drogues autres que les cinq du panel standard ou simplement comprendre les options offertes pour le dépistage de drogues au travail, communiquez avec nous ! N’hésitez à nous écrire à la page Contactez-nous ou sur Twitter @DriverCheckCA!